Sélection stricte et profil général

L’accès au Master repose sur une sélection stricte des candidats. Environ 15 % des candidatures sont retenues chaque année. Les candidats sont le plus souvent, de manière cumulative, titulaires d’un Master 1 en droit ou en sciences politiques (ou l'équivalent), dotés d’une expérience de terrain ou d’engagement auprès d’organisations non gouvernementales, d’associations ou de fondations, maîtrisant parfaitement le français et ayant une bonne connaissance de l’anglais, désireux de s’engager dans un métier lié à l’assistance humanitaire, à la défense des droits de l’homme, à l’application du droit humanitaire, à l’expertise du droit de la migration internationale (y compris droits des demandeurs d’asile, droits des migrants et droits des réfugiés) ou à la pratique du droit pénal international. Une partie non négligeable des candidats sont également des professionnels de l’humanitaire qui souhaitent consacrer une année académique à parfaire leur formation et à approfondir certaines questions thématiques.

Engagement, empathie, indignation et cosmopolitisme

Le Master repose sur le pluralisme. Il s’enrichit chaque année grâce à des étudiants de cultures différentes, et aux expériences diversifiées. Ils ont en commun cette profonde empathie - indispensable dans la constitution d’une humanité - qui anime leurs actions et dessine les contours de leurs projets professionnels, ce goût pour le cosmopolitisme et le pluralisme, cet engagement intellectuel et humain, cet intérêt pour les affaires du monde, cette indignation face à l’injustice.

Les professions liées à l'action humanitaire requièrent compétence, expertise et éthique. Loin de l'image véhiculée parfois en France, le juriste et l'humanitaire de terrain sont des professionnels formés à la parfaite maîtrise de métiers complexes exercés dans des contextes difficiles [ci-dessous un film de Harvard Humanitarian Initiative sur le professionnalisme]

Procédure d'inscription

Les candidatures au Master action et droit humanitaires doivent suivre une procédure standardisée et formelle gérée par Aix-Marseille Université.

Plateforme: Le site officiel de l'Université met à disposition une plateforme dédiée sur laquelle le dépôt du dossier doit être fait. Seul un dossier complet déposé sur cette plateforme peut constituer une candidature valide.

Calendrier: La date d'ouverture de la campagne n'est pas encore fixée et sera communiquée ultérieurement. Celle-ci est généralement en avril, la clôture en mai et les résultats officiels des admissions en juin.

Pièces: A titre purement indicatif, en vue de finaliser son inscription, chaque étudiant doit compléter un formulaire d'inscription sur la plateforme dédiée et annexer une série de pièces [les relevés de notes obtenues depuis le baccalauréat compris (ou diplôme équivalent); un curriculum vitae; une lettre de motivation; des lettres de recommandation éventuelles; et une photocopie de la carte d'identité].

Frais d’inscription: Les frais d'inscription sont fixés sur une base annuelle. En 2019-2020, ils étaient fixés à 333 € (au total) en formation initiale. Ce montant comprend 243 € de frais d'inscription, et 90 € de Contribution Vie Étudiante et de Campus (CVEC). 

Ce coût, particulièrement attractif, s'explique par le fait qu'en France, à la différence de la plupart des États, les formations universitaires sont financées par l’État. Cela permet d'offrir une des meilleures formations en Action et droit humanitaires à un prix accessible au plus grand nombre.

En formation continue (professionnels), les frais sont de 4800 € (en cas de financement par un organisme) et de 2400 € (en cas d'autofinancement). Ce frais ne comprennent pas la CVEC. 

Attention: la procédure d'inscription pour le parcours NOHA ERASMUS est particulière et se fait directement auprès de l'Association NOHA et sur le site d'Aix-Marseille Université ensuite. 

Selon votre nationalité et votre pays actuel de résidence, la candidature passe par www.campusfrance.org.

Questions & Réponses concernant les candidatures et la sélection

 

Concernant la procédure de dépôt de candidature

Comment faut-il faire pour déposer un dossier de candidature au Master Action et droit humanitaires ?

Toute la procédure est dématérialisée, ce qui signifie qu’elle se fait en ligne et via une plateforme dédiée, gérée par le service central de la scolarité de la Faculté de droit. Chaque étudiant doit s’y rendre, ouvrir un compte et compléter son dossier en ligne.

Quelles sont les échéances pour déposer une candidature ?

Entre le 23 avril et le 20 mai 2019. Au-delà du 20 mai il ne sera plus possible de déposer un dossier.

Faut-il payer des frais de dossier au moment où je dépose ma candidature ?

Non, vous n’avez pas de frais de dossier à payer. Toutefois, ultérieurement, et en cas de recevabilité, vous devrez payer des frais d’inscription à l’Université.

Que faire si je n’ai pas encore copie de mes résultats académiques pour l’année en cours ?

Il suffit de l’indiquer et de transmettre les pièces soit le jour de l’entretien (si vous êtes convoqué) soit ultérieurement afin de compléter le dossier.

Est-ce que l’ordre de mes choix entre trois Masters est important ?

Chaque étudiant peut choisir jusqu’à trois Masters de préférence lors du dépôt de son dossier de candidature. Il doit hiérarchiser ses choix. Il est important de justifier ce choix au moment d’un entretien individuel éventuel. Si votre projet prioritaire consiste à faire le Master Action et droit humanitaires, il est impératif d’indiquer qu’il s’agit de votre premier choix.


Concernant la procédure de sélection

Combien d’étudiants sont retenus chaque année ?

Nous retenons chaque année environ 50 étudiants au total (Master général et Option NOHA). Nous recevons entre 500 et 600 dossiers.

Quels sont les critères de sélection ?

L’excellence est le premier critère de sélection, sachant qu’elle s’entend ici dans le domaine académique (cohérence du parcours, régularité des notes, progression académique, capacité de travail) mais aussi en prenant en compte les projets et les réalisations (engagements humanitaires, missions de volontaires), la maîtrise des langues (anglais, espagnol, et potentiellement d’autres langues), les talents personnels et pré-professionnels (organisation d’évènements, engagements associatifs, photographie, graphisme, direction et montage de films).

Le dossier est évalué dans son ensemble ce qui permet des compensations: à titre d’exemple un étudiant ayant un parcours académique plus léger, peut avoir compensé son dossier par des engagements humanitaires intenses et sérieux durant ses études; et à l’inverse le dossier d’un étudiant n’ayant que peu d’expérience de terrain mais un dossier académique riche et maîtrisant parfaitement l’anglais peut parfaitement être retenu.

Nous prenons également dûment en compte les accidents de la vie qui peuvent expliquer certaines faiblesses de dossier, par exemple dans le domaine académique.

Quelles sont les phases d’évaluation du dossier ?

Première phase (du 23 avril au 20 mai): Tous les étudiants doivent envoyer leur dossier complet via la plateforme officielle de l’Université Aix-Marseille. Notre service vérifie la recevabilité du dossier, notamment en contrôlant que les conditions objectives sont belles et bien remplies. Par exemple, un étudiant qui ne serait pas admissible en Master 2 car il termine sa L2, verra son dossier jugé irrecevable prima facie.

Deuxième phase: L’équipe de l’Institut d’études humanitaires internationales examine tous les dossiers et sélectionne les meilleurs au regard de critères d’excellence. Les étudiants dont le dossier est sélectionné sont convoqués à Aix-en-Provence pour une réunion d’information et un entretien individuel, le tout durant généralement une journée. En général, une vingtaine d’étudiants sont convoqués le même jour, et peuvent assister à une réunion d’information, avant d’être reçus en entretien individuel. Cet entretien est réalisé par les membres de l’Institut, et se clôture le plus souvent par une rencontre avec le Directeur du Master.

Troisième phase: Sur la base du dossier et de l’entretien, l’équipe de l’Institut classe chaque dossier, soit en décidant d’admettre l’étudiant dans le programme, soit en le mettant sur une liste d’attente, soit encore en le rejetant. La décision de rejet est brièvement motivée et notifiée par la voie officielle.

Quatrième phase (vendredi 21 juin): Les décisions sont publiées pour tous et donc notifiées de manière officielle par l’Université.

Cinquième phase: Les étudiants reçus doivent ensuite confirmer leur inscription sur la plateforme dédiée.

Comment bien préparer l’entretien individuel ?

L’entretien vise à évaluer et à discuter de votre niveau académique, votre projet professionnel, votre motivation réelle, vos engagements pré-professionnels, votre maîtrise des langues, et vos capacités à suivre un Master d’excellence, complexe et exigeant.

Nous vous conseillons de bien lire notre documentation, y compris notre site Internet, reprenant les informations concernant le programme, l’équipe de l’Institut, le calendrier académique, ainsi que nos activités (conférences, Clinique, etc.), afin d’arriver préparé.

Par ailleurs, nous vous invitons à réfléchir à votre projet professionnel et aux raisons pour lesquelles le Master sera de nature à contribuer à sa réalisation. Enfin, votre motivation doit être réelle et réfléchie. Le programme est très sélectif, aussi nous attendons de la part des candidats une attitude professionnelle, responsable et décidée. Un entretien individuel se prépare en amont et ne s’improvise pas.

Nous vous conseillons également de prendre le contact d’anciens étudiants et des étudiants de la promotion en cours afin d’obtenir des informations sur le déroulement de l’année et de vous informer sur les cours et les exigences de notre Master.

J’ai été convoqué.e pour l’entretien individuel, mais je ne peux en aucun me libérer en raison d’autres impératifs ?

Les étudiants qui peuvent justifier d’un séjour à l’étranger, ou qui sont retenus aux dates de convocation par d’autres impératifs, y compris dans des cas de force majeure, doivent nous en informer par email aussi tôt que possible. Nous pouvons organiser à titre exceptionnel des entretiens par Skype.

J’ai été convoqué.e pour l’entretien individuel, mais je n’ai pu venir en raison des grèves, que dois-je faire ?

Les grèves font parties intégrantes des éléments à prendre en considération et qu’il convient d’anticiper dans la mesure du possible. En cas d’annulation inopinée de train ou d’avion, nous vous demandons de nous communiquer les pièces utiles et nous essayerons d’organiser l’entretien à une autre date.

Quand puis-je espérer recevoir une réponse sur mon admissibilité ?

Conformément à la procédure standardisée, tous les étudiants sont informés au plus tard 21 juin de leur admissibilité.

En règle général, nous communiquons une réponse informelle quelques jours après l’entretien individuel si elle est positive. Cela permet à l’étudiant concerné de choisir de ne pas multiplier les entretiens auprès des autres Masters et de se positionner utilement, et surtout de nous confirmer par écrit son intention de s’inscrire dans le Master Action et droit humanitaires, afin de pouvoir organiser au mieux la promotion de la prochaine année académique.