Les heures indiquées correspondent à un ensemble global d’heures de formation mentionnées ici afin de donner un aperçu du volume horaire disponible. Ces mentions sont non contractuelles, et ne signifient pas que chaque étudiant suivra l’ensemble de ces heures de cours, car les heures effectivement suivies dépendront des options et des “Classes”.

Fondamentaux humanitaires [60 heures]

Ce module comprend des cours portant introduction à l’action et au droit humanitaire, ainsi qu’aux autres branches du droit international public indispensables à l’appréhension de la matière, des cours de méthodologie et de gestion de projets humanitaires, des cours généraux portant sur l’action et de le droit humanitaires ainsi que sur les situations de crises. Ces cours sont organisés sous la forme de séminaires interactifs, souvent accompagnés d’exercices, de cas pratiques et de simulations. Ils visent notamment à stimuler la réflexion critique, la capacité de lecture et d’analyse, et la maîtrise parfaite des fondamentaux, y compris en droit international.

Pratique humanitaire et stage de survie [48 heures]

Ce module s’appuie sur une formation certifiée de référent à la lutte contre les extrémismes identitaires, ainsi que sur diverses formations mises en oeuvre en partenariat avec la Croix-Rouge. Il comprend également une activité de formation organisée en partenariat avec l’armée de l’air et prenant la forme d’un stage de deux jours. Ces formations sont certifiées et permettent aux étudiants d’acquérir des compétences pratiques et techniques professionnelles.

Géopolitique et protection humanitaire [48 heures]

Ce module intègre un cours d’analyse et de veille géopolitiques qui repose sur une simulation perlée tout au long de l’année, ainsi qu’une série de cours portant introduction à la géopolitique, à la protection humanitaire, et à la stratégie contentieuse. Ces cours sont organisés sous la forme d’ateliers, de simulations et de jeux de rôles et requièrent une participation engagée et dynamique de la part de chaque participant.

Approches pluridisciplinaires de l’humanitaire [60 heures]

Ce module vise à former les étudiantes et les étudiants à une appréhension pluridisciplinaire de l’humanitaire et leur offrant des cours sur la santé publique et l’humanitaire; l’environnement, les conflits armées et les contextes humanitaires; l’anthropologie et l’humanitaire. L’approche pluridisciplinaire est l’une des caractéristiques de notre formation et est indispensable afin de pouvoir oeuvrer sur le terrain humanitaire ou de contribuer à la réflexion critique de la matière.

Clinique portant sur les droits de l’homme, les droits des réfugiés, et la protection humanitaire [48 heures]

Dans le cadre du Master, un module “Clinique” permet aux étudiants de travailler sur des cas réels en partenariat avec des organisations internationales, des experts, des avocats, des humanitaires et des ONGs. Les dossiers portant sur des problématiques de droits de l’homme (par exemple, développement d’un contentieux stratégique et rédaction de plaintes devant les organes de protection internationaux), les droits des réfugiés (en partenariat avec un centre d’accueil des demandeurs d’asile), et la protection humanitaire (développement et gestion de projets pour des organisations humanitaires). Les cours “Clinique” occupent une place prépondérante tout au long de l’année, et ce, en particulier dans le cadre des cours dispensés au sein du Diplôme universitaire “Juriste internationaliste et humanitaire de terrain”, généralement suivi en complément par les étudiants du Master.

Justice internationale et protection [60 heures]

Le Master vise à former des humanitaires de terrain ainsi que des juristes internationalistes capables de maîtriser parfaitement la stratégie contentieuse, la justice internationale, ainsi que les grandes branches du droit international public indispensables pour oeuvrer dans ce domaine professionnel: le droit international humanitaire, le droit international des droits de l’homme, le droit international pénal, le droit international des migrations (droit des réfugiés), et le droit de la sécurité collective et du maintien de la paix. Une série de cours et de séminaires portent sur ces thématiques et reposent ici encore sur des méthodes d’enseignement interactives. Ces cours exigent rigueur et assiduité de la part des étudiantes et étudiants invités à préparer en amont chaque cours sur la base des lectures recommandées et des exercices à préparer.

Stratégie, protection et crises [60 heures]

Le module “Stratégie” intègre des cours portant sur le rétablissement et la consolidation de la paix, la coopération au développement et le développement durable, la gestion des crises dans un contexte humanitaire, ainsi que la protection et la stratégie des acteurs humanitaires. Ces cours reposent sur des méthodes interactives et des simulations.

Stage et / ou mémoire

L’année académique se clôture par la réalisation d’un stage de minimum deux mois au sein d’une structure professionnelle en France ou à l’étranger; ou d’un mémoire de recherche (accompagné par un séminaire de méthodologie de la recherche). Certains étudiants peuvent être autorisés à faire à la fois un stage et un mémoire.

Calendrier

A la différence d’autres Masters, les cours du Master Action et droit humanitaires se déroulent tout au long de l’année académique. Le rythme du Master est extrêmement soutenu et ce tout au long de l’année.

Les cours du Master commencent en principe la deuxième semaine de septembre à Aix-en-Provence. Les cours sont ensuite organisés toute l’année académique et prennent fin en principe au début du mois de juin, afin de permettre aux étudiants de réaliser leur stage ou leur mémoire, sachant que l’année académique se clôture le 30 septembre.

Évaluation et examens

La formation du Master est exigeante et demande une assiduité impeccable tout au long de l’année. L’évaluation repose à titre principal sur des exercices pratiques, des simulations, des travaux et sur la participation active, positive et intelligente aux cours et aux séminaires.