Equipe de direction et de coordination de l'Institut d'études humanitaires internationales

Prof. Ludovic Hennebel

Ludovic Hennebel est Professeur à la Faculté de droit d'Aix-en-Provence. Il dirige l'Institut d'études humanitaires internationales, le Master Action et droit humanitaires et le Diplôme universitaire. Ses matières de spécialisation et d'enseignements sont le droit international des droits de l'homme, le droit international humanitaire, le droit international pénal, la stratégie contentieuse, la théorie et la philosophie du droit international, et l'argumentation juridique.

ludovic.hennebel@univ-amu.fr

Prof. Hélène Tigroudja

Hélène Tigroudja est Professeur à la Faculté de droit d'Aix-en-Provence. Elle codirige le Master 2 de droit international public. Experte auprès de la Cour pénale internationale, de l'Union européenne et du Conseil de l'Europe, ses matières de spécialisation sont le droit international public, le droit international des droits de l'homme, le droit international humanitaire, le droit international pénal, et le droit international de la migration.

Rossitza Barakova

Rossitza Barakova est docteur en droit. Elle est la coordinatrice pédagogique de l’Institut d’études humanitaires internationales. Sa thèse de doctorat porte sur le partage du pouvoir dans les processus de paix. Elle s’intéresse à l’assistance humanitaire, à la géopolitique, au droit du maintien de la paix et au droit international humanitaire. Ses langues de travail sont le français, l’anglais et le bulgare.

rossitza.barakova@univ-amu.fr

Please reload

Chercheurs et doctorants affiliés à l'Institut d'études humanitaires internationales

Aurore Andrault

Aurore Andrault est doctorante en Droit International Public à la faculté de Droit et de Science Politique d'Aix-Marseille Université, sous la direction de la Prof. Hélène Tigroudja. Aurore est titulaire d'un Master 2 en Sécurité Internationale et Défense de l'Université Jean Moulin-Lyon 3 et d'un Master 2 Action et Droits Humanitaires d'Aix-Marseille Université. Elle est également titulaire du DESU Juriste Internationaliste et Humanitaire de Terrain, qui lui a permis d'être étudiante clinicienne auprès de la Clinique des Droits de l'Homme Aix Global Justice.

Etant particulièrement intéressée par les questions de terrorisme international, de Droit International Humanitaire et son évolution, elle travaille sur les liens entre terrorisme et principe de distinction en Droit International Humanitaire. En parallèle de ses travaux de thèse, Aurore est également Responsable Locale du pôle de diffusion du Droit International Humanitaire de l'Unité Locale de la Croix-Rouge d'Aix-en-Provence.

Lena Casiez

Lena Casiez est docteur en droit. Dans le cadre de ses fonctions de Chargée de mission à la Fondation du Camp des Milles – Mémoire et Éducation, elle continue ses activités de recherche sur la responsabilité de prévenir les crimes de masse, sujet de sa thèse de doctorat. Représentante de la Fondation au Conseil de l’Europe, elle est membre de la délégation française de l’International Holocaust Remembrance Alliance (IHRA). En parallèle de ses missions au Camp des Milles, elle est chercheuse à l’Institut d’études humanitaires internationales (Aix Marseille université) et dispense des enseignements en droit international pénal, droit international humanitaire, droit international de la migration et droit de la sécurité collective. Depuis septembre 2017, Lena Casiez est également coordinatrice de la Clinique doctorale de droit international des droits de l’homme Aix Global Justice. Juriste pour deux équipes de défense du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie de 2010 à 2013, ses langues de travail sont le français et l’anglais. 

Chloé Debord

Chloé Debord est doctorante en Droit International Public à la faculté de Droit et de Science Politique d'Aix-Marseille Université. Rattachée au CERIC, Chloé est titulaire d'un Master 2 en Action et Droits Humanitaires et d'un Master 2 LEA en Gestion de projets humanitaires et culturels d'Aix-Marseille Université. Elle est également titulaire du DESU Juriste Internationaliste et Humanitaire de Terrain, ce qui lui a permis d'être étudiante clinicienne auprès de la Clinique des Droits de l'Homme Aix Global Justice. 

Intéressée par les questions de justice transitionnelle et de mémoire historique, elle travaille actuellement sur les garanties de non-répétition en Droit International sous la direction de la Prof. Hélène Tigroudja. Dans le même temps, Chloé effectue un stage au sein de la Fondation du Camp des Milles - Mémoire et Education, à Aix-en-Provence.

Juliette Defond

Juliette Defond est doctorante en droit à l’Université Aix-Marseille (France), sous la direction de Ludovic Hennebel, en cotutelle avec l’Université de Montréal (Canada), sous la direction de Violaine Lemay. Elle est diplômée du Master 2 Action et droit humanitaires (parcours recherche) de l’Institut d’Etudes Humanitaires Internationales (AMU), d’un Master 1 Droit international et européen (AMU), et d’une Licence de droit (Université Lyon 2 (France)-Universität Regensburg (Allemagne)). Ses langues de travail sont le français et l’anglais.

Dans le cadre de sa thèse, Juliette s’intéresse aux phénomènes arbitraires qui se manifestent dans le champ du droit international public qui concerne la protection des personnes en situation d’urgence et les interventions, armées ou civiles, à but humanitaire. Elle est lauréate de plusieurs bourses d’excellence (Bourses Jacques Frémont - Regroupement Droits, changement et gouvernance - Faculté des études supérieures et postdoctorales de l’UdeM).

Naima Eddaoudi

Doctorante en droit international des droits de l’Homme à l’Université d’Aix-Marseille, Naima Eddaoudi est titulaire d’un Master 2  en droit international humanitaire, spécialité protection des personnes et sécurité humaine à l’Institut des Etudes Humanitaires Internationales. Elle a obtenu un master 1 en droit international à l’Université Panthéon- Assas (Paris 2) et une licence en science politique et droit constitutionnel à l’Université Mohamed V de Rabat. Sa thèse de doctorat porte sur la liberté de religion et de conviction.  Elle s’intéresse, notamment, aux droits civils et politiques et porte un intérêt particulier à la région du Moyen Orient et du Nord de l’Afrique (MONA).  Ses langues de travail sont l’arabe, le français et l’anglais.

Céline Martin

Doctorante en droit international des droits de l'homme à l'Université d'Aix-Marseille, Céline Martin est diplômée du Master 2 Action et Droit Humanitaires, parcours protection des personnes et sécurité humaine (2012) et concentre ses recherches sur les initiatives pour une protection régionale des droits de l'homme en Asie.

Depuis 2018, Céline est chercheuse associée à Asia Centre, un think tank régional basé à Bangkok, avec lequel elle a pris part à plusieurs ouvrages, notamment sur l’Examen Périodique Universel et les Institutions Nationales des Droits de l’Homme en Asie du Sud-est.

Basée à Phnom Penh (Cambodge) depuis 2012, Céline est Technical Advisor pour Destination Justice et Rainbow Community Kampuchea, son travaille se focalisant principalement sur le plaidoyer des droits LGBTIQ au Cambodge et en Asie du Sud-Est. Céline enseigne régulièrement à l'Université Royale de Droit et d'Economie de Phnom Penh et à la Pannasastra University. Céline travaille en Anglais et Français.

celine@destinationjustice.org

Niki Siampakou

Niki Siampakou est doctorante contractuelle au sein du CERIC d’Aix-Marseille Université, spécialisée en droit international des droits de l’Homme et en droit international pénal. Chercheuse invitée à la New York University (JSD Program, 2018-2019) et à l’Amsterdam University (Amsterdam Center for International Law, 2017-2018) dans le cadre de sa thèse de doctorat, Niki a également participé aux formations organisées par le Grotius Center for International Legal Studies (Leiden University) et l’Asser Institute. Titulaire d’un Master 2 en Droit international public de l'AMU (mention Très Bien) elle a obtenu un Diplôme en droit de l’Université Aristote de Thessalonique et a passé un semestre à l’Université Católica Portuguesa dans le cadre du programme Erasmus. Niki a effectué un stage à la Section de la Participation des victimes et des réparations de la Cour Pénale Internationale et a travaillé en tant qu’avocate stagiaire dans différents cabinets ainsi qu’au sein des juridictions nationales à Athènes. Sa thèse de doctorat porte sur la réparation des victimes de crimes internationaux. Ses langues de travail sont le grec, le français, l’anglais, l’espagnol et le portugais. 

Saa Jérôme Tolno

Saa Jerome Tolno est doctorant en droit international public à la faculté de droit d’Aix-Marseille Université. Rattaché au Centre d’études et de recherches internationales et communautaires (CERIC), sa thèse porte sur l’établissement des faits en droit international des droits de l’homme. Il est titulaire d’un Master 2 de Droit international public de l’AMU (2016) et d’un Master 2 de Théorie et pratique des droits de l’homme de l’Université Grenoble-Alpes (2015). Outre l’intérêt qu’il éprouve pour le champ théorique des droits de l’homme, il capitalise aussi plusieurs expériences pratiques dans ledit domaine, comme l’illustre son stage au Haut-commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme à Genève (2015). Au sein de la Clinique, il est Case Manager – il s’investit en priorité dans les dossiers liés à des contentieux de droit international des droits de l’homme et contribue, par ailleurs, à la rédaction d’amicus curiae et de dossiers précontentieux.

Gildas Vourc'h

Gildas Vourc'h travaille dans le secteur humanitaire depuis 2007. Il a géré plusieurs missions d'urgence (Mexique, Afghanistan, Haiti, Soudan du Sud, Sierra-Leone, Benin, République Centrafricaine, etc). avec des ONGs internationales (notamment Solidarités International et Médecins du Monde) et a occupé différentes positions durant sa carrière - chef de programme, logisticien, coordinateur terrain, spécialiste de la réponse choléra/Ebola, directeur pays.

Il est également intervenant à l'Institut d'Etudes Humanitaires Internationales (AMU) depuis 2011 et il est en train de finaliser la rédaction de sa thèse de doctorat sous la direction du professeur Marie-José Domestici-Met.

Gildas Vourc'h est actuellement directeur pays pour Solidarités International au Nigéria.

Célia Zehouane

Célia Zehouane est doctorante en droit international public à la faculté de Droit et de Science Politique d’Aix-Marseille sous la direction du Professeur Ludovic Hennebel. Diplômée du Master 2 Action et droit humanitaires (parcours recherche) de l’Université Aix-Marseille, elle a obtenu un Master 1 en Droit international général à l’Université Paris I Panthéon-Sorbonne ainsi qu’une Licence de droit à l’Université Paris Descartes. Elle est également titulaire du DESU Juriste Internationaliste et Humanitaire de Terrain et a ainsi été étudiante clinicienne durant son M2 auprès de la Clinique des droits de l’Homme Aix Global Justice. Elle travaille en particulier sur le droit des réfugiés et ses langues de travail sont le français et l’anglais.

Please reload