Pr. Ludovic Hennebel

Ludovic Hennebel est Professeur à la Faculté de droit d'Aix-en-Provence. Il dirige l'Institut d'études humanitaires internationales, le Master Action et droit humanitaires et le Diplôme universitaire. Ses matières de spécialisation et d'enseignements sont le droit international des droits de l'homme, le droit international humanitaire, le droit international pénal, la stratégie contentieuse, la théorie et la philosophie du droit international, et l'argumentation juridique.

ludovic.hennebel@uni-amu.fr

Pr. Hélène Tigroudja

Hélène Tigroudja est Professeur à la Faculté de droit d'Aix-en-Provence. Elle codirige le Master 2 de droit international public. Experte auprès de la Cour pénale internationale, de l'Union européenne et du Conseil de l'Europe, ses matières de spécialisation sont le droit international public, le droit international des droits de l'homme, le droit international humanitaire, le droit international pénal, et le droit international de la migration.

helene.tigroudja@univ-amu.fr

Pr. Romain Le Boeuf

Romain Le Boeuf est Professeur à la Faculté de droit d’Aix-en-Provence. Spécialisé en droit international, il s’intéresse particulièrement aux techniques de règlement des différends et aux situations de sortie de crises. Il enseigne notamment le droit international public et le droit applicable aux situations de consolidation de la paix.

Pr. Christine Chaigne

Christine Chaigne est Maître de Conférence HDR à la Faculté de droit d’Aix-Marseille Université. Diplômée du Collège d'Europe de Bruges, elle est en outre diplômée en allemand et en chinois.

Elle a vécu pendant deux années à Taïwan où elle a enseigné à l'Université Furen ; elle a également été Professeur invitée à Pékin (2002-2004) et mise en détachement auprès du Ministère des Affaires Étrangères pendant deux ans (2009-2011) pour une mission d’expertise du droit chinois.

Elle a participé à une expertise européenne sur la réglementation juridique de la Thaïlande et des Philippines (EU Pilot Project 253485).

Elle a publié plusieurs livres et articles et a largement contribué au  « dictionnaire Ricci du droit chinois ».

Pr Ioannis Panoussis

Ioannis K. Panoussis est actuellement Doyen de la Faculté de Droit de l’Université Catholique de Lille (Lille/Paris) et délégué au développement international pour le compte de l’Université. Il dirige un Master en droit international et européen, spécialité « Droits de l’Homme, Sécurité, Développement ». Ses matières de spécialisation sont le droit international public, le droit international et européen des droits de l’Homme, le droit international humanitaire, le droit des réfugiés. Il a exercé des fonctions d’expert pour le compte du UNHCR (juge/assesseur UNHCR à la Cour nationale du droit d’asile) et pour le compte du ministère des affaires étrangères (mission de formation en Afghanistan de personnels impliqués dans la protection des droits de l’Homme au niveau des ministères, des organisations internationales et des ONG).

Pr. Alexis Marie

Professeur de droit à l’Université de Reims Champagne Ardenne et assesseur du Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés auprès de la Cour nationale du droit d’asile, Alexis Marie est spécialisé en droit international public et en droit de l’asile. Outre ses enseignements en ces matières, il est l’auteur de plusieurs articles et de notes d’arrêts et le co-auteur avec le Professeur Th. Fleury Graff d’un manuel de droit de l’asile (PUF, 2019)

Julie Dubé-Gagnon

Julie Dubé-Gagnon est spécialiste des droits de l’homme et des questions reliées au genre au Haut-Commissariat des Droits de l’Homme des Nations Unies depuis 2015. En tant qu’enquêtrice sur les violations graves des Droits de l'Homme auprès des Nations Unies, Julie Dubé-Gagnon  travaille pour la mission d’établissements des faits sur le Myanmar ( Independent International Fact-Finding Mission on Myanmar). Elle a aussi travaillé à  la Commission d’enquête sur le Burundi, la Commission d’enquête sur le Territoire palestinien occupé (manifestations civiles à Gaza), et à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA). Antérieurement à ses fonctions aux Nations Unies, elle a notamment travaillé comme coordinatrice juridique au Norwegian Refugee Council, chargé d’apporter l’aide juridique aux réfugiés syriens et palestiniens, et pour Avocats sans frontières Canada en tant que chef de mission au Guatemala. Elle est titulaire d’unLL.M en Droit international des droits de l’homme de University of Notre Dame Law School, après l’obtention duquel elle a été chargée de cours à l’Université du Québec à Montréal pendant un an (2011-2012). Elle détient également un LL.B (bachelier en droit) de l’Université du Québec à Montréal et d’un baccalauréat (B.A.) en science politique et études du développement international de l’Université McGill.

Dr. Julia Kozma

Julia Kozma holds a PhD in International Criminal Law and a Master’s Degree in Human Rights and Peace Support Operations.

In 2004, she started as legal researcher at the Ludwig Boltzmann Institute of Human Rights, Vienna, and monitored police work in the framework of the Human Rights Advisory Board at the Austrian Interior Ministry; in 2008 she became senior legal researcher at the University of Vienna. From 2008 to 2012 she was head of the team “Human Dignity and Public Security” at the Ludwig Boltzmann Institute.

From 2005 until 2010 she worked for the mandate of the United Nations Special Rapporteur on Torture, and participated in various fact-finding missions (Nepal, Jordan, Togo, Sri Lanka, Moldova, Uruguay, and Jamaica), as well as in the drafting of the UN Special Procedures’ report on Guantánamo Bay.

In December 2009 the Committee of Ministers of the Council of Europe elected her member of the European Committee for the Prevention of Torture (CPT) in respect of Austria; recently, she was re-elected for her third term. In this connection, she has visited countless police stations and prisons as well as other places of deprivation of liberty in diverse countries in the last eight years, and has contributed to shaping the CPT’s standards for persons deprived of their liberty.

In mid 2016, she became independent consultant on prison and police matters, while pursuing her post-doc research on measures against impunity. Additionally, she is a lecturer in human rights and Master course responsible at the University of Strasbourg. She has broad teaching and training experience and has written diverse reports and publications on human rights and torture related issues.

Me Stéphane Bourgon

Diplômé du Collège Militaire canadien Royal de Saint-Jean, Me Stéphane Bourgon a servi en tant qu’avocat militaire au sein des Forces armées canadiennes pendant plus de 20 ans. Il a aussi participé à plusieurs missions internationales en Afrique et en Europe dont en 1996, à titre de conseiller juridique auprès du Commandant de la 2e Brigade canadienne multinationale en Bosnie – Herzégovine, dans le cadre des opérations de la Force de mise en œuvre de l’OTAN (Implementation Force ou IFOR). Chef de cabinet auprès du Président du Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie de 2000 à 2002, Me Bourgon a ensuite représenté en tant qu’avocat de la défense de militaires accusées devant cette juridiction (le Général Delić, le Général Perisić, le Général Hadžihasanovic, le Général Šljivančanin, le Général Milošević et le Lieutenant-colonel Nikolić). Il représente aujourd’hui Bosco Ntaganda devant la Cour pénale internationale.

Delphine Leneutre

Delphine Leneutre est Associée juridique à la Représentation du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) auprès des Institutions européennes à Strasbourg depuis février 2015. Elle participe et représente le HCR dans divers groupes d’expert du Conseil de l’Europe et contribue aux tierces interventions du HCR devant la Cour européenne des droits de l’homme et le Comité européen des droits sociaux. Elle travaille dans le domaine des droits de l’homme et du droit des réfugiés depuis plus de 10 ans. Entre 2009 et 2015, elle a été chargée d’études puis chargée de programmes à l’Institut international des droits de l’homme-Fondation René Cassin et a notamment coordonné pendant 5 ans un cours d’été sur le droit des réfugiés. Auparavant, elle a exercé la fonction de Juriste à la Division de la coopération intergouvernementale en matière de droits de l’homme au Conseil de l’Europe et a travaillé dans différentes ONG et associations. Dans le cadre de ses fonctions, elle a participé à plusieurs missions en Afrique de l’Ouest et centrale, en Europe de l’Est, dans le monde arabe, en Haïti et au Costa Rica. Depuis 2008, elle a participé à de nombreuses conférences et sessions d’enseignements en France et à l’étranger.  Delphine Leneutre a été et est invitée dans différentes universités (Strasbourg, Aix-Marseille, Caen, Beyrouth) et participe régulièrement comme jury au concours européen des droits de l’homme René Cassin. Elle est titulaire d’un Master recherche en Droit international public (option droits fondamentaux) et d’un DESS en Relations internationales de l’Université de Strasbourg. Elle parle le français, l’allemand, l’anglais et l’espagnol et étudie l’arabe.  Elle assurera le cours sur le droit international des réfugiés.

Jean-Pierre Veyrenche

Jean-Pierre Veyrenche has graduated from the University of Science in Avignon (France) in Engineering and Water Management. Since 25 years, he has gained extensive experience in WASH long term project development as well as emergency response, management. Experiences in Africa, Asia, Latin America, and the Middle East in the area of implementation, monitoring, and management of Operations support and coordination / Water and sanitation / Emergency Management for Infectious Disease and outbreaks / Environmental  health / Disaster Risk Reduction and of complex projects affecting displaced persons and refugees in rural and urban environments.Jean-Pierre Veyrenche has a 10-year experience in WASH management and leadership experience in Africa, Asia, Middle East, Central America and Caribbean ; 5-year experience as Technical and Operations Manager in the private sector for Water-DRR Project & founder of Aquasure France (Madagascar, Senegal, India, Mexico, Cameroon, Congo) ; 5-year experience as Founder & Director of WASH Department at Bioforce center Institute International Humanitarian Training Centre, France as training coordinator and trainer and 6-year experience in expertise as international consultant for the United Nations (WHO, IOM, UNICEF, GIZ) on WASH and health emergencies management (Ebola, Cholera, Yellow fever, etc.) and technical support to government, for WASH related aspect and Disaster risk management.

 

He continues teaching 4 months per year at the Graduate School of Business and Development 3A in Lyon ,Paris, and Rennes  the modules of Organization, Coordination and Project Evaluation, Crisis and Disaster Risk Management, Negotiation. At the University of Auvergne (CERDI) for health economics, and water projet management ,  IFAG management school in Lyon as well at the Institute  of international relations ILERI in Paris.

Delphine Dogot

Delphine Dogot est Maître de conférences à la Faculté de Droit de l’Université catholique de Lille. Elle est basée sur le campus de Paris au sein duquel elle développe l’initiative Droit et technologies numériques. Ses recherches portent le droit international et le droit des technologies numériques en particulier en lien avec les conflits armés, la sécurité globale et la transformation des outils de régulation. Elle est titulaire d’un doctorat en droit de l’École de Droit de Sciences Po Paris, et est diplômée en droit (Paris I) et philosophie (Paris 4).

Elle dispense des cours comme professeur invitée à Sciences Po Paris, à l’Universidad de Los Andes, à l’Université Paris II Panthéon Assas et HEC Paris.

Delphine Dogot a préalablement été chercheuse post-doc au Département de droit de HEC Paris et au chercheuse assistante au Centre Perelman de Philosophie du droit de l’Université Libre de Bruxelles. Elle a également été Visiting Researcher à la Harvard Law School ainsi qu’au Nuffield College de l’Université d’Oxford.

Ajoutez plus d'infos sur cet élément...

Simon Russell

Simon Russell is the coordinator of the Global Protection Cluster, which is led by UNHCR.

The GPC coordinates the development of policy, standards and operational tools relating to protection in humanitarian action, including practical guidance on how to establish and manage protection coordination mechanisms.(www.globalprotectioncluster.org)

Me Marc Nève

Avocat, spécialisé en droit pénal et en droits de l’homme. Actif au sein de différentes ONG ( not. ligue des droits de l’homme, avocats sans frontières, observatoire international des prisons, réseau international de contentieux pénitentiaire). Ancien vice-président du Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants. Auteur de nombreuses publications en matière de droit pénal, de procédure pénale, de droit pénitentiaire et de droits de l’homme. Maître de conférences à l’université de Liège. Actuel Président du Conseil central de surveillance pénitentiaire - CCSP (Belgique).

Odina Benoist

Odina Benoist est Maître de conférences habilitée à diriger des recherches  en anthropologie à Aix-Marseille Université, affiliée au Laboratoire Interdisciplinaire de Droit des Médias et de Mutations Sociales. A partir d’une approche anthropologique du droit et des relations interethniques, en étroite collaboration avec des juristes, ses recherches actuelles se centrent sur les populations autochtones d’Argentine (droits spécifiques obtenus dernièrement par les Amérindiens, remaniements identitaires provoqués par la reconnaissance de ces droits).

Fabrice Perrot

Avant de s’engager dans l’humanitaire, Fabrice Perrot dirige des structures associatives socioculturelles en milieu rural et urbain. En 2010 il part en République Démocratique du Congo en tant que responsable de base pour SOLIDARITÉS INTERNATIONAL. Par la suite, il assurera pendant deux ans la coordination logistique de la zone Afrique de l’ouest et Haïti. A la tête du département logistique depuis 2014, il coordonne l’ensemble des activités logistique de l’association, que ce soit au siège ou sur le terrain.

Nommé directeur logistique le 1er septembre 2017, Fabrice est à la tête de quatre services : informatique et système d’informations, achats et approvisionnement, logistique opérationnelle et services généraux.

Sonny Bourreau est un ancien étudiant du Master Action et Droit Humanitaires, spécialisé dans le management des crises humanitaires et la réduction des risques. Après plusieurs années de travail chez Première Urgence Internationale en tant qu'assistant desk, assistant coordination, puis logisticien, Sonny a commencé à travailler chez Solidarités International en tant que Food Security and Livelihoods program manager au Soudan puis au Myanmar prochainement. 

Pr. Emmanuel Matteudi

Emmanuel MATTEUDI est professeur des universités et directeur de l’Institut d’Urbanisme et d’Aménagement Régional d’Aix-Marseille Université. Spécialiste des questions de pauvreté dans les pays en développement, il est impliqué dans des travaux de recherche et d’expertise depuis près de 20 ans pour le compte d’administrations centrales, de collectivités locales, d’organismes de recherche, d’ONG et d’Agences des Nations Unies. Son dernier ouvrage, intitulé « Le développement local en Afrique ou comment repenser la pauvreté », a obtenu le prix Turgot de la francophonie en 2013;

Pr. Renaud Piarroux

Le docteur Renaud Piarroux est professeur à la faculté de médecine de Sorbonne Université, chercheur à l’Institut Pierre Louis d’Epidémiologie et de Santé Publique et chef de service à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris. Il est Chevalier de la Légion d’Honneur. A la demande du gouvernement Haïtien et de l’ambassade de France il a effectué en novembre 2010 une investigation épidémiologique qui a révélé la responsabilité des casques bleus dans l’importation du choléra en Haïti et le déclenchement de l’épidémie qui s’est propagé à l’ensemble du pays neuf mois après le séisme de janvier 2010. Par la suite il a collaboré avec l’UNICEF et le ministère de la santé d’Haïti pour guider les actions de lutte qui ont conduit à l’élimination du fléau début 2019. Il a publié un ouvrage aux éditions du CNRS intitulé « Choléra Haïti 2010-2018 histoire d’un désastre ».

Pr. Gil Charbonnier

Agrégé de lettres modernes, Gil Charbonnier est maître de conférences en langue et littérature françaises à l’Université d’Aix-Marseille. Il est également membre du CIELAM (Centre interdisciplinaire d'étude des littératures d’Aix-Marseille E.A 4235). Spécialiste de Valery Larbaud et de Paul Morand, il consacre une partie de ses recherches au cosmopolitisme et à l’idée de l’Europe chez les écrivains français (1900-1940).

En poste à la Faculté de droit (AMU), où il enseigne la culture générale, il dirige le Centre d’éthique économique et des affaires, centre voué à la formation des étudiants (aux questions d’éthique économique en entreprise) et à la recherche, avec l’organisation de colloques pluridisciplinaires (économie, droit, lettres). Dans ce cadre, il participe aux travaux du groupe de travail « Économie et littérature » (LERMA-AMU).

Dernière publication « Portrait de la City dans Londres de Paul Morand » in le collectif Moralité et immoralité des revenus, PUAM, juin 2017.

Delphine Leneutre

Delphine Leneutre est juriste à la Représentation du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) auprès des Institutions européennes à Strasbourg depuis février 2015. Elle travaille dans le domaine des droits de l’homme et du droit des réfugiés depuis plus de 10 ans. Auparavant, elle a été chargée de programmes à l’Institut international des droits de l’homme-Fondation René Cassin, a exercé la fonction de juriste à la Division de la coopération intergouvernementale en matière de droits de l’homme au Conseil de l’Europe et a travaillé dans différentes ONG et associations. Dans le cadre de ses fonctions, elle a participé à plusieurs missions en Afrique de l’Ouest et centrale, en Europe de l’Est, dans le monde arabe, en Haïti et au Costa Rica. Depuis 2008, elle a participé à de nombreuses conférences et sessions d’enseignement en France et à l’étranger.  Delphine Leneutre a été et est invitée dans différentes universités (Strasbourg, Aix-Marseille, Caen, Beyrouth). Delphine Leneutre est titulaire d’un Master recherche en Droit international public et d’un DESS en Relations internationales de l’Université de Strasbourg. Elle parle le français, l’allemand, l’anglais et l’espagnol. 

Catherine-Amélie Chassin

Catherine-Amélie Chassin est Maître de Conférences en droit public à l’Université de Caen Normandie, habilitée à diriger des recherches. Elle y codirige, depuis 2007, le Master Droits fondamentaux / Droit des libertés. De 2011 à 2015, elle a été juge-assesseur à la Cour nationale du droit d’asile. Ses domaines de spécialisation sont le droit international et européen des migrations, les droits fondamentaux de la personne humaine.

Eloïse Dougère

Eloïse Dougère est engagée dans le secteur associatif depuis une quinzaine d’année. Elle a été chargée de financements privés et publics, et coordinatrice de projet pour des associations de tailles diverses, sur le terrain et en France (Action Contre la Faim, Première Urgence Internationale, Un Enfant par la Main, Virlanie). Ces expériences lui ont apporté une solide connaissance des bailleurs institutionnels privés et publics, de l'audit bailleur, ainsi que des compétences en gestion financière, gestion des partenaires, gestion de projets associatifs et renforcement des associations.

Elle est aujourd'hui consultante et formatrice auprès des ONG et des universités.

Julia Grignon

Julia Grignon est professeure à la faculté de droit de l’Université Laval (Québec) où elle enseigne le droit international humanitaire, le droit international des droits de la personne et le droit international des réfugiés. Elle est l’une des codirectrices de la Clinique de droit international pénal et humanitaire et l’une des codirectrices du Centre interdisciplinaire de recherche sur l’Afrique et le Moyen Orient qu’elle a contribué à créer. Avant de rejoindre l’Université Laval, Julia Grignon a notamment été secrétaire internationale adjointe de la Fédération internationale de l’Action des Chrétiens pour l’Abolition de la Torture à Paris et assistante de recherche et d’enseignement à la Faculté de droit de l’Université de Genève.

Julia Grignon s’intéresse à toutes les branches du droit international relatives à la protection de la personne, mais son domaine de spécialisation est le droit international humanitaire qui a été son champ de recherches privilégié depuis plus de 10 ans. Elle est l’auteure de l’ouvrage L’applicabilité temporelle du droit international humanitaire (Genève: Schulthess, 2014). Elle a dirigé l’ouvrage Hommage à Jean Pictet (Cowansville/Genève: Yvon Blais/Schulthess, 2016). Elle est également l’auteure de diverses publications dans le domaine. Julia Grignon est membre du Comité pour le Concours Jean-Pictet depuis 2008 (présidente du comité de pilotage 2013 et 2015). Elle est également membre du conseil d’administration d’Amnistie internationale Canada francophone, actuellement en tant que secrétaire et membre du Conseil scientifique de l’Institut de Recherche Stratégique de l’École Militaire (France). 

Bob Ghosn

Bob Ghosn est un travailleur humanitaire juriste qui a passé plus de 15 ans sur le terrain où il a notamment travaillé pour le CICR, UNICEF et Penal Reform International. Actuellement à la Croix-Rouge de Belgique, il s'intéresse particulièrement aux questions de Protection des civils dans les situations de violence et d'Innovations dans l'action humanitaire.  Il intervient à titre privé et est joignable sur twitter @BobGhosn.

Jérôme Grimaud

Jérôme Grimaud est travailleur humanitaire. Il intervient dans le domaine du soutien psychosocial, de la protection, de la négociation et de la médiation humanitaire en situation d’urgence depuis 2002. Il a principalement œuvré au sein du Mouvement International de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, et du Bureau des Nations Unies pour la Coordination des Affaires Humanitaires (OCHA). Ses expériences vont de la négociation du passage des ambulances aux check points dans les territoires palestiniens, à l’accompagnement de protection au Guatemala et la facilitation de processus de médiation humanitaire visant la protection des civils en République Centrafricaine. Il est actuellement conseillé et formateur en négociation et médiation humanitaire pour le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) et le Conseil Norvégien pour les Réfugiés (NRC). Il est également chercheur affilié à l’Université de Harvard (HHI/ATHA). Ses recherches portent sur la médiation humanitaire.

Sophie Borel

Ms Sophie Borel has worked 19 years in the field in the human rights and humanitarian action sectors, managing a wide range of projects and programmes. From DRC, to Lebanon, Yemen, Cambodia and Jordan, Ms. Borel has worked with a number of governmental and non governmental organisations, of which the United Nations, Save the Children and the European Commission. More recently, she managed The Carter Center's operations in DRC. She specialises the development of training programmes in the human rights and humanitarian sectors, with a focus on local civil society strengthening. She has designed, coordinated and implemented a wide range of training and capacity building programmes based on state of the art adult learning methodologies for humanitarian and human rights actors. Ms. Borel is currently the General Manager of the Network on Humanitarian Action (NOHA).

Ajoutez plus d'infos sur cet élément...

Elodie Francart

Politologue de formation et porte-parole d’un mouvement citoyen de soutien aux réfugiés en Belgique, Elodie Francart a ensuite été engagée chez Médecins Sans Frontières comme responsable du développement stratégique entre les mouvements citoyens européens de soutien aux réfugiés et les projets MSF sur les questions migratoires en Grèce, Italie, Serbie, Belgique et Suède.

Ajoutez plus d'infos sur cet élément...

Pascale Ricard

Pascale Ricard est chargée de recherche au CNRS au sein du CERIC, Université Aix-Marseille (UMR DICE). Elle a réalisé sa thèse à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne sur la conservation de la biodiversité dans les espaces maritimes internationaux, publiée aux éditions Pedone en 2019, sous la direction de la professeure Évelyne Lagrange. Dans le cadre d’un post-doctorat effectué à l’Université d’Angers, elle participe au projet ZOMAD portant sur les activités conduites dans les zones maritimes disputées. Ses travaux et enseignements portent sur le droit international public général, le droit de la mer, le droit de l’environnement, ainsi que le maintien de la paix et de la sécurité internationale.

  

Ajoutez plus d'infos sur cet élément...

Please reload