Perspectives d'emploi variées et nombreuses

La double formation du Master et du Diplôme universitaire offre des perspectives d'emploi riches et diverses.

 

Dans le cadre de ce Master, nous attachons une importance particulière aux projets professionnels de chacun. Il ne s'agit pas d'orienter tous les étudiants vers un type de recrutement mais de déterminer en fonction des rêves de chacun, des capacités et compétences, quels sont les chemins professionnels les plus adaptés. Notre mission consiste à donner à chacun les outils et les clefs pour lui offrir ses chances de s'épanouir professionnellement.

Intégration professionnelle de nos étudiants

Le Master action et droit humanitaires et le Diplôme universitaire jouissent d'une réputation d'excellence auprès des acteurs de terrain et des recruteurs.

 

D'après nos analyses, plus de 95 % des diplômés ont un emploi dans les 18 mois qui suivent la fin de leurs études. Ce succès est dû avant tout à la qualité des dossiers des étudiants et à l'énergie qu'ils développent pour atteindre leurs objectifs. Il est également lié à la réputation de la formation et au réseau des alumni du Master d'Aix-en-Provence (et de NOHA) au sein duquel la solidarité et l'entraide sont des valeurs partagées. 

Travailler au siège ou sur le terrain

En fonction des opportunités, des rythmes de chacun, et des envies, certains diplômés choisissent de travailler en France, en Europe ou en Amérique du Nord, le plus souvent au siège d'une organisation non gouvernementale, dans un Ministère ou une ambassade, auprès d'une juridiction internationale (Cour pénale internationale, Cour européenne des droits de l'homme) ou encore dans une organisation internationale (Nations Unies, Union européenne, Conseil de l'Europe) ou institution assimilée (CICR), tandis que d'autres s'orientent vers des missions de terrain dans des contextes parfois complexes au plan géopolitique, sécuritaire et sanitaire.

 

La double formation Master et Diplôme universitaire vise à préparer les étudiants tant à un travail au sein du siège d'une structure qu'à des missions de terrain.

La "marque de fabrique" de la formation

d'Aix-en-Provence

Les métiers de l'humanitaire sont extrêmement nombreux et vont du secouriste au médecin humanitaire en passant par le logisticien. La formation d'Aix-en-Provence est centrée sur le droit dans une perspective pluridisciplinaire, ce qui explique que les opportunités professionnelles de nos diplômés s'inscrivent essentiellement dans ce domaine.

Le juriste internationaliste

Au terme du Master et du Diplôme universitaire, les étudiants ont une solide formation en droit international public, droit international humanitaire, droit international pénal, droit international des droits de l'homme et droit international des migrations.

 

Ils peuvent utilement se positionner pour des postes de juristes internationalistes auprès d'institutions telles que le CICR, le HCR, ou encore au sein d'autres structures des Nations Unies ou du Conseil de l'Europe, ou peuvent prétendre concourir à des postes de juristes auprès de juridictions internationales telles que la Cour pénale internationale ou la Cour européenne des droits de l'homme.

Le droit est omniprésent dans les secteurs de l'humanitaire, de l'urgence et du développement, aussi les opportunités professionnelles restent nombreuses. 

Le logisticien et le chef de mission

Classiquement, les diplômés de nos formations s'orientent assez naturellement vers des organisations non gouvernementales d'urgence ou de développement. Ils y assument des fonctions de logisticiens, d'administrateurs, de chargé de communication, de collecteur de fonds, voire, de chef de mission. D'autres choisissent des parcours journalistiques par exemple ou montent leur propre projet.

La double formation du Master du Diplôme universitaire offre les outils nécessaires en vue d'exercer ces professions.

Les autres métiers de l'humanitaire

Il ne nous appartient pas de définir un parcours professionnel type pour tous les étudiants, mais de les orienter en fonction de leurs atouts et de la personnalité de chacun. Aussi, notre formation peut être utile pour d'autres types de métiers de l'humanitaire, afin d'offrir un complément utile à un médecin humanitaire ou à un architecte souhaitant s'investir dans des projets de coopération au développement. Dans cette perspective, certains étudiants n'ayant pas de formation en droit ou en sciences-politique choisissent parfois de s'inscrire uniquement au Diplôme universitaire pour compléter utilement leur formation.

Sélection de petits documentaires et témoignages sur le métier d'humanitaire