Intitulé du cours: La prise en charge des épidémies de choléra: prévention et réponse

Enseignant(s): Gildas Vourc'h, Chef de mission humanitaire, Spécialiste réponse E.H.A. choléra, Spécialiste Prévention et Contrôle des Infections – maladies hydriques et fièvres hémorragiques virales.

Type d’enseignement: Simulation

Semestre: 2ème semestre 2017-2018

Nombre d’heures de cours: 12h

Langue principale: Français

————————————————————————————————

Prérequis:

Suivi du cours/module « santé publique »

Suivi du cours/module « Eau, hygiène et assainissement »

Suivi du cours/module « Gestion du cycle de projet »


Description du cours:

 

Le cours prendra la forme d’une simulation, pendant 2 journées consécutives (2 x 6h).

 

En fonction du scenario déroulé, les équipes devront créer un plan d’action définissant leur permettant de prendre différentes décisions opérationnelles, tout en assurant un bon niveau de coordination et de communication externe.

 

Le travail effectue devra permettre aux équipes de rédiger et de présenter une note de concept (détaillant le cadre d’action propose, les activités à mettre en œuvre ainsi qu’un budget) à un partenaire financier (type Nations Unies).


Objectifs du cours:

Acquérir des connaissances essentielles sur le choléra ;

Comprendre le cadre d’action devant être déployé lors d’une épidémie de choléra ;

Mettre en œuvre les connaissances acquises lors des cours/modules « santé publique », « eau, hygiène et assainissement » et « gestion du cycle de projet » ;

Comprendre les enjeux lies à la coordination opérationnelle dans le cadre d’une urgence humanitaire.



Méthode pédagogique:

 

Les étudiants, repartis en différents groupes, joueront le rôle de professionnels travaillant pour différentes ONG travaillant dans les domaines de la santé et de l’EHA (Eau, Hygiène et Assainissement). Différents postes seront individuellement attribués (chef de mission, coordinateur des programmes, référent santé, référent EHA, chargés d’activités, de communication, logisticiens, administrateurs, etc.).

 

La simulation commencera par une introduction de 2 à 3h. Pendant une première phase de 3 heures, les étudiants travailleront sur la création d’une stratégie (sous la forme d’un plan de contingence) et devront proposer la mise en œuvre d’activités de prévention. Lors d’une seconde phase de 3 heures, il s’agira de prendre différentes décisions quant à la réalisation d’actions de riposte et de prise en charge des cas, tout en assurant un bon niveau de coordination avec les autres ONG/groupes d’étudiants. La dernière partie de la simulation consistera en la préparation d’une stratégie de sortie, et dans la rédaction d’une note de concept destinée à un partenaire financier.




Evaluation:
L’évaluation des étudiants se fera sur la base de la note de concept rédigée, et sur les différents rapports fournis lors des phases 1 et 2 de la simulation.


Lectures:

A venir

Commentaires: